Dopée au gazole et au tabac, l’inflation décolle en 2018 – Libération

16 Gennaio 2019 0 Di luna_rossa

Encore nulle en 2015, la hausse des prix accélère depuis : elle a atteint une moyenne de + 1,8 % l’an dernier, selon les chiffres tout juste publiés par l’Insee.

C’est la Banque centrale européenne qui va être contente : en France, l’inflation s’est établie à + 1,8 % en moyenne en 2018, soit exactement dans les clous de l’objectif officiel de la BCE, un taux «inférieur à, mais proche de 2 %». C’est ce que l’on apprend dans le rapport annuel de l’Insee sur les prix à la consommation de l’année écoulée, publié ce mardi et qui insiste sur l’accélération de cette inflation. En effet, après une courte période de stagnation, 2018 signe le retour d’une inflation relativement forte : elle n’était que de +1 % l’année précédente, de +0,2 % en 2016 et nulle en 2015.

Cette hausse des prix est boostée par celle de deux secteurs en particulier : l’énergie et les tabacs. La hausse des taxes sur les cigarettes a fait bondir les prix du tabac à + 14,2 % en moyenne en 2018, du jamais vu depuis presque quinze ans. Quant aux prix de l’énergie, qui avaient baissé trois années de suite avant de repartir à la hausse en 2017, ils augmentent encore de 9,7 % en moyenne, portés à la fois par la hausse du produit brut (le pétrole), des taxes sur les carburants et du prix du gaz.

Conséquence : hors tabac, l’inflation annuelle moyenne n’est plus que de + 1,6 % (contre + 1 % en 2017). Et l’inflation sous-jacente – c’est-à-dire celle des biens qui ne sont ni soumis à des prix volatils, comme les carburants, ni à des prix modifiés par l’Etat, comme l’électricité, le gaz ou le tabac – n’est que de + 0,8 %. Ce qui reste supérieur aux années précédentes (+ 0,5 % en 2017). Car il n’y a pas que l’énergie et le tabac qui ont augmenté en 2018. Le prix des produits alimentaires, par exemple, a également crû de + 1,9 % (contre + 1 % l’année d’avant), porté entre autres par une inflation des fruits et légumes, des produits laitiers et des œufs, de la viande et du poisson. Au rayon des rares baisses en moyenne annuelle : les services de communication, les produits et appareils médicaux ou encore l’électroménager.

Baptiste Bouthier

Sorgente: Dopée au gazole et au tabac, l’inflation décolle en 2018 – Libération

Spread the love
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •